Thinking in Ecology

Pourquoi j’ai créé la garde-robe minimaliste ?

la garde-robe minimaliste femme 2021
Partagez cet article, pour vous c'est un clic, pour moi c'est beaucoup !

Je vous avoue qu’auparavant, j’étais “shopaholic” (shopping addict). Je faisais du shopping chaque semaine, je connaissais presque toutes les marques de vêtement.

Et maintenant, après trois années entières sans achats, en adoptant la garde-robe minimaliste, je n’ai qu’en tout 40 objets dans mon dressing pour quatre saisons de l’année.

Je peux mieux utiliser le contenu de ma garde-robe, voir ce que je porte souvent et ce dont j’ai réellement besoin.

Et ce qui me plaît vraiment par-dessus tout, c’est que j’ai toujours l’air bien, je passe beaucoup moins de temps et gagne autant d’argent.

Qu'est-ce qu'une garde-robe minimaliste ?


Un mouvement qui va à l’encontre de la fast-fashion et de l’hyper-consommation : l’achat de chaque pièce est réfléchi, elle doit trouver sa place dans une penderie épurée. À l’arrivée, un style plus assuré, de la place dans les placards et beaucoup plus de sérénité.

Minimalisme” certes, mais pas la peine pour autant de tomber dans le total look noir et blanc ou de porter le même tee-shirt toute la semaine : s’habiller minimaliste, c’est surtout s’habiller sereinement avec des vêtements dans lesquels on se sent bien.

La bénéfice d’avoir une garde-robe minimaliste ? Cela aidera à vous préparer le matin est un jeu d’enfant : moins vous avez de choix, plus il est facile de vous habiller. Un placard plein de vêtements de pacotille ne vous aidera pas à décider quoi porter le matin.

Avoir une garde-robe minimaliste, vous pouvez complètement améliorer votre vie.

Quels sont les basiques à avoir dans sa garde-robe minimaliste ?

Chemise blanche, jean bleu, tee-shirt blanc, ou pull en cachemire…sont des pièces indispensables dans notre garde-robe.

La solution pour pallier aux prises de tête quotidiennes est simple : posséder les bons basiques vestimentaires. Et notamment, ils ont en effet l’avantage de ne jamais se démoder. Sans les basiques, impossible de créer une tenue à la fois moderne et indémodable.

1. Le tee-shirt blanc

t-shirt blanc femme de la garde-robe minimaliste

2. La chemise blanche

chemise blanche femme de la garde-robe minimaliste

3. Le trench

le trench femme de la garde-robe minimaliste

4. Le blazer

le blazer femme de la garde-robe minimaliste

5. La veste en jean

veste en jean femme de la garde-robe minimaliste

6. Le manteau d'hiver

manteau hiver femme de la garde-robe minimaliste

7. Le basket blanche

basket blanche femme de la garde-robe minimaliste

8. La robe noire

robe noire femme de la garde-robe minimaliste

9. Le pull en cachemire

pull en cachemire femme le garde-robe minimaliste

10. Le pantalon noir

pantalon noir femme de la garde-robe minimaliste

11. La chemise rayée

chemise rayee femme de la garde-robe minimaliste

12. Le jean bleu

jean bleu femme de la garde-robe minimaliste

13. Le jean blanc

jean blanc femme de la garde-robe minimaliste

14. La chemise en jean

chemise en jean femme de la garde-robe minimaliste

15. La combi-pantalon

combi pantalon noir de la garde-robe minimaliste

Comment faire une garde-robe minimaliste ?

Avoir une garde robe minimaliste, fonctionnelle et variée, est un véritable challenge. Le chemin est long et semé d’embûches vers le dressing idéal, donc suivez les étapes suivantes :

Étape 1 : Sortez tous les vêtements et déterminez le nombre de pièces dans votre garde robe

Le principe de base d’une garde robe minimaliste et d’avoir un nombre limité de pièces, entre 30 et 50 pièces toute l’année.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du projet 333 ? Il consiste à ne garder que 33 pièces pour chaque saison de 3 mois. Créé par une expert minimaliste Courtney Carver, le but est d’aider les féminines à créer sa “capsule wardrobe“, à réduire ses habitudes, son d’achats onéreux, son manque de satisfaction constant à l’égard de ses achats.

Lorsque vous n’êtes “autorisé” à choisir que 33 objets pendant 3 mois, cela vous fait vraiment réfléchir aux vêtements que vous aimez et que vous voulez porter. Selon moi, c’est l’un des beaux aspects d’un style de vie minimaliste. Vous vous débarrassez de tout ce qui ne vous rend pas heureux et vous ne retrouvez qu’avec les choses qui vous font plaisir.

Étape 2 : Triez votre garde robe

Parcourez chaque pièce et posez les questions suivantes :

  • Cela me convient-il ?
  • Est-ce adapté à l’âge ?
  • Est-ce mon vrai style ?
  • Est-ce que j’aime cela ?
  • Est-ce que je porte cela ?

Il m’a fallu deux jours pour trier ma garde robe et j’ai rempli huit sacs de la taille d’une poubelle de vêtements, de chaussures, de sacs à main qui ont été brisés dans ma garde robe.

Il y avait tellement de choses qui ne correspondaient pas, étaient tachées, ou avaient été achetées sur un coup de tête et étaient tout simplement fausses.

Je ne peux même pas dire à quel point cela a été libérateur. Chaque matin, je me réveille et j’ai des vêtements que j’aime vraiment et qui sont mon style et ma couleur. Je ne passe plus une heure à fouiller les vêtements à essayer de trouver “quelque chose à porter”.

Étape 3 : Donnez, revendez ou échangez vos vêtements

Après avoir trié les vêtements, pour ceux qui sont usagés, je les déposent dans des bornes de collecte ou dans les conteneurs du Relais. Et voici le site pour m’aider à trouver un conteneur près de chez moi. 

Pour ceux qui ne m’allaient pas ou ceux que je ne porterais jamais, je leur donne une deuxième vie.
Lareboucle, Vinted, Ebay, Le Bon Coin, Vestiaire Collective, Rakuten, Vide Dressing, Craigslist sont autant de sites et d’applications me permettant de vendre mes vêtements en ligne en mon prix. Ou je peux revendre dans des foires au troc ou friperies.

Je peux aussi les donner à Emmaüs, Le Secours Populaire, La Croix Rouge, Tissons la Solidarité, Oxfam ou à diverses associations.

Misez sur des pièces de qualité qui dureront dans le temps et optez si possible pour des marques éthiques. C’est le principe même de la garde-robe minimaliste : peu de pièces, mais qui vous vont très bien et que vous garderez longtemps !

Une fois que nous nous sommes libérés de la nature cyclique du consumérisme, et que nous nous sommes moins concentrés sur nos chaussures et plus sur nos soins personnels, non seulement nous sommes beaux, mais nous nous sentons bien, et nous pouvons apporter d’autres changements importants dans nos vies qui vont bien au-delà de nos dressing.

Cette garde-robe minimaliste pourra nous montrer que nous sommes bien plus que ce que nous portons et ce que nous sommes.

Inspiration

Pour plus d’inspiration, voici quelques articles écrits par des blogueuses qui ont fait leurs premiers pas vers une garde-robe minimaliste :

Garde-robe minimaliste : comment faire ? chez Clémentine la Mandarine
Je vide mon dressing chez Antigone XXI

5 réflexions sur “Pourquoi j’ai créé la garde-robe minimaliste ?”

  1. Avatar

    Je fais régulièrement du tri dans mon dressing, en général tu fais un premier tri et tu gardes certains vêtements, mais quand tu le refais quelques semaines après tu te rends compte qu’il y a beaucoup de choses que tu n’as pas envie de garder en fait! Et comme toi je n’ai encore rien regretté, même si il y a encore quelques trucs que je n’arrive pas à donner alors que je les porte très rarement! Mais pfiou ça fait du bien d’en avoir moins dans son armoire, même si j’ia jamais été une consommatrice compulsive de fringues! En tous cas très bonne idée de rubrique, je découvre ton blog aujourd’hui et il est vraiment intéressant!

    1. Thinking in Ecology
      Thinking in Ecology

      Merci beaucoup Camomille et bienvenue ici ! 🙂
      Je suis tellement d’accord avec toi : quel soulagement quand les placards se vident !

  2. Avatar

    j’adore cette idée ( et ton blog !!!) !!!
    je suis encore dans l’idée de faire tout ça…..mais je ne suis pas encore passée à la pratique
    j’adorerai avoir une garde robe simple et passe partout….
    merci pour ces belles idées et vive les colibris oui !!!! 🙂

  3. Avatar

    J’ai donné pas mal de fringues ya encore moins d’un mois. Si ça peut permettre de faire plaisir, moi je suis pour. En revanche, les vendre sur le Bon Coin par exemple, je ne le fais plus car les gens ne sont pas sérieux.
    Là j’ai des fringues neuves que je n’ai jamais mise que j’aimerais revendre à petit prix mais je ne suis pas bête, ils ne partiront jamais car voilà c’est quand même délicat et ce ne sont pas des pièces extraordinaire non plus.
    Du coup je pense que ça va finir comme les autres, à donner, tant pis j’aurai perdu des tunes mais pas non plus des tonnes et j’me dis qu’au moins ça pourra servir aux plus démuni. Mais parfois je me demande si ils ne sont pas revendu, même pas cher du coup mouais j’aime pas trop l’idée quoi !
    Je vais regarder les liens que tu as mis, ya sans doute plus honnête aussi.

    1. Thinking in Ecology
      Thinking in Ecology

      Mais oui, dis-toi que certains seront très contents d’avoir ces fringues ! C’est vrai que ce n’est pas facile, quand on se dit qu’on peut en tirer de l’argent… mais je pense qu’on s’allège ainsi beaucoup l’esprit et qu’on s’évite bien des ennuis ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *