Thinking in Ecology

Pollution numérique : 20 petits gestes à adopter dès aujourd’hui

pollution numerique
Partagez cet article, pour vous c'est un clic, pour moi c'est beaucoup !

C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas

Victor Hugo

Avons-nous vraiment conscience de la pollution numérique ?

J’ai 8 Go de données stockées dans mon compte principal de Google, 1 Go dans le second compte et 12 Go dans mon Dropbox.

Mon disque dur externe est occupé par ma collection de photos digitales.

Ce n’est pas mentionné toutes les photos que j’ai téléchargées pour partager sur des sites tels que Flickr, Amazon Photos…au cours des années.

En résumé, je ne sais pas quelle est mon empreinte carbone, mais elle est bien dans les téraoctets.

Combien de ces données ai-je vraiment besoin ? Combien de ces fichiers que j’ai même accédés une fois au cours des cinq dernières années ? – certainement moins de 10%.

Cette collection de photos, par exemple, comprend toutes les images Raw qui pourraient ou non être assez bonnes pour devenir une retouche finale :

Si je prends des photos d’un anniversaire de mariage, je prendrai jusqu’à une douzaine d’images chaque fois pour s’assurer que personne ne clignait des yeux. Toutes celles qui sont conservées, juste au cas où. Et je ne supprime jamais les images dont je n’ai pas besoin parce que…la vie est trop courte !

Je garde tous les emails dans mes comptes, je ne supprime jamais des emails inutiles, des emails de spam ou des publicités.

Jusqu’au jour où j’ai lu des articles comment “la pollution numérique” impacte sur l’environnement.

J’ai décidé de changer mes actions quotidiennes du digital.

Qu'est-ce que la pollution numérique ?


Le numérique consomme beaucoup d’énergies et de ressources, il émet de grandes quantités de pollutions.

La pollution numérique, elle n’a ni odeur, ni couleur, elle est totalement invisible. On ne peut ni voir ni toucher physiquement les données qu’on envoie et qu’on reçoit. Ses consommations d’énergie grandissent sans cesse.

Chaque requête de recherche, chaque chanson ou vidéo diffusée et chaque email envoyé, des milliards de fois dans le monde entier – tout cela s’ajoute à une demande mondiale d’électricité, et à une augmentation des émissions de CO2.

Quel est l'impact environnemental du numérique ?

D’après une enquête du cabinet d’études et de conseil Occurrence, seulement 27 % des Français connaissent la notion “écologie digitale”. Donc, avant de voir les bons gestes, on va voir comment les actions numériques qu’on produites chaque jour impactent-elles à l’environnement :

Chaque recherche sur internet a une empreinte de 0,2g de CO2, selon les chiffres publiés par Google.

Quelqu’un qui fait 25 recherches par jour, regarde 60 minutes sur YouTube, a un compte de Gmail, produit 8g de CO2 par jour

Netflix a dit que la consommation énergétique mondiale totale a atteint 451 000 mégawattheures par an, ce qui est suffisant pour alimenter 37 000 foyers.

Le streaming et le téléchargement de musique ont également un impact. Cinq milliards d’écoutes enregistrées par un seul clip vidéo, le hit 2017, la chanson Despacito, consommé autant d’électricités que le Tchad, la Guinée-Bissau, la Somalie, la Sierra Leone et la République centrafricaine réunis en une seule année.
Le total d’émissions pour diffuser cette chanson pourrait être de plus de 250 000 tonnes de dioxyde de carbone.

Utiliser un téléphone sur un réseau mobile est au moins deux fois plus d’énergie que l’utiliser en Wifi, donc si vous pouvez attendre de rentrer chez vous pour regarder YouTube, c’est mieux !

Produire un ordinateur nécessite 22 kg de produits chimiques, 240 kg de combustibles et 1,5 tonne d’eau, selon une étude réalisée par WWF en 2018.

3000 litres d’eau, c’est ce qui permet de fabriquer 3 smartphones ou ce qui va permettre à un être humain de vivre pendant plusieurs années.

20 petits gestes à adopter pour réduire la pollution numérique

Alors, comment réduire ainsi que limiter son impact environnemental numérique ? Comment être écolo dans le monde numérique ?

Cette fois-ci, je vous propose 20 petits gestes pour mettre en place au quotidien pour aider notre belle planète. C’est très simple, il faut juste commencer dès aujourd’hui, let’s do it !

  • Nettoyer votre boîte mail tous les jours (spams, newsletters, pubs…)
  • Se désabonner des newsletters que vous ne lisez pas grâce à Cleanfox
  • Pensez à compresser des images ou des photos quand vous les envoyez par mail
  • Réduire le transfert de données au maximum (vidéo, photo via WhatsApp, Messenger)
  • Utiliser une clé USB pour les transferts de fichiers entre amis ou entre collègues
  • Rester fidèle à votre smartphone, tablette, ordinateur ou laptop le plus longtemps possible
  • Si vous avez besoin d’acheter un smartphone beaucoup moins cher, consultez les sites de l’hypermarché des appareils reconditionnés (Back Market, Fairphone)
  • Déposer vos anciens appareils chez les points, les boutiques ou les recycleries près de chez vous, ou consulter sur le site Ecologic
  • Utiliser les moteurs de recherche éco-friendly comme Ecosia ou Lilo
  • Taper l’adresse d’un site web dans la barre d’URL pour accéder directement au site, sans passer par la page de Google
  • Limiter d’ouvrir plusieurs onglets de page web
  • Fermer régulièrement les onglets que vous n’utilisez pas
  • Supprimer vos vieux Skyblog oubliés ou vos vidéos sur YouTube
  • Eviter au maximum le live streaming et baisser la qualité de l’image d’une vidéo sur Netflix ou YouTube
  • Stocker vos données en local sur l’ordinateur ou sur un disque sur externe au lieu de dans le cloud
  • Désactiver les notifications sur votre téléphone
  • Supprimer les applications non utilisées sur votre smartphone
  • Pensez à éteindre votre ordinateur dès que vous ne l’utilisez plus
  • Débrancher votre chargeur dès que votre téléphone, tablette ou ordinateur portable est à 100%
  • Débrancher la box internet quand vous ne vous en servez pas (durant la nuit ou les vacances)

J’espère que ces petits gestes vous aideront à limiter la consommation d’énergie liée à notre utilisation numérique ainsi qu’à devenir écolo dans le monde digital.

Et vous, vous avez opté pour le zéro déchet numérique ? Comment faites-vous pour réduire les pollutions numériques dans votre quotidien ? Partagez vos astuces en commentaires ! 😉

4 réflexions sur “Pollution numérique : 20 petits gestes à adopter dès aujourd’hui”

  1. Avatar

    Merci ça me donne déjà quelques pistes ! J’ai vraiment du mal à trouver des infos sur le numérique, comment trouver un équilibre entre promouvoir son activité et être responsable sur le web…. 😰

    1. Thinking in Ecology
      Thinking in Ecology

      On peut essayer de mettre en place de petites choses mais malheureusement les deux restent assez contradictoires. Il n’empêche qu’on peut tout de même communiquer en essayant de réduire son impact. 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *